Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2017

Galette des Rois

IMG_8522.JPG

Une cinquantaine de Gaullistes du Chêne se sont retrouvés pour échanger les voeux en ce début d'année et partager la traditionnelle galette des rois.en présence de la candidate aux législatives pour la 6 ème circonscription Maïder Arosteguy. Henri Levréro a tout d’abord salué la mémoire de Rosine MORICE, Régine de la CLEMENDIERE, et de Evelyne CORTINA trois amies fidèles de notre mouvement disparues l’année dernière, puis de de revenir sur les diners débat de l’année passée :

 

Février :

Marc RANCES, Directeur départemental de la sécurité routière est venu nous parler des actions qu’il mène afin de sensibiliser les automobilistes à une plus grande vigilance

Mars :

Christian ROCHEREAU, Président du groupement des employeurs du pays basque et du béarn.

Vous vous souvenez c’est la gestion du temps partagé qui permet à un employé de travailler pour plusieurs entreprises en ayant qu’un seul employeur

Avril :

Jean Yves AUFFRET, Directeur Régional du RSI, qui est venu nous parler du système de protection sociale des indépendants.

Mai :

Florence SAMSON, chargée de communication à l’association « nouvelle donne » qui est venue nous parler du monde associatif acteur de la vie économique

Juin :

Michel BERGER, l’ubérisation de la société

Juillet :

Georges CRISTINI, Président du cercle bleu, promouvoir le positionnement aux dons d’organes

Aout :

Jean Philippe FLAGELLO : Président du club affaire 64 , ou comment rompre l’isolement du chef d’entreprise

Septembre :

Marc CHARPENTIER , chargé des partenariats industriels de l’ESTIA , qui est venu nous parler de l’apprentissage

Octobre :

François LEBOURLEUX et Christian HUYGENS, le revenu universel

Novembre :

Corine CERVEAUX, directrice du cluster tourisme GOAZEN à la CCI de Bayonne, ou comment mettre en réseaux les différentx acteurs de la filière tourisme pour une meilleure offre sur le territoire.

Décembre :

Didier PICOT, conseiller municipal d’Urrugne, auteur de «  vendons les parisiens », ou comment se défaire des diktats de la haute administration face aux élus de la république

 

Les dîners-débats du Chêne se poursuivront tous les derniers vendredis de chaque mois. Les gaullistes du Chêne vous donnent rendez-vous vendredi 24 février.

Retrouvez les photos

https://plus.google.com/photos/118232299504539695334/albu...

 

27/12/2016

Le CHENE

Chères amies, chers compagnons  

Au pays basque, depuis 2006, tous les mois les sympathisants du Chene se retrouvent pour un dîner-débat, avec des intervenants issus de la société civile, du monde économique et social ou associatif. 

Ces rendez-vous sont ancrés depuis 10 ans dans le paysage politique du territoire. Les participants ont plaisir à se retrouver chaque mois pour échanger et débattre dans la convivialité. 

Malgré la mise en sommeil du CHÊNE au niveau national par Michèle ALLIOT-MARIE, j'ai décidé avec mon équipe de poursuivre cette aventure. 

Aussi le Chêne continuera de vous proposer chaque dernier vendredi du mois un dîner-débat. 

Une phrase d'André Malraux alors porte parole du RPF du Général de Gaulle dans les années 1950 résume parfaitement notre nouveau départ: "Le Gaullisme c’est comme le métro à 6 heures du soir " tout le monde y a sa place  

Amicalement 

Henri Levréro    ​             

 

 

17/12/2016

PETIT DEJEUNER DEBAT DECEMBRE

IMG_8432.JPG

Une trentaine de sympathisants du Chêne se sont retrouvés à Urrugne autour d'un petit déjeuner pour débattre sur "les principes de la base d'une bonne gouvernance de la France sont-ils respectés" thème qu'a animé Didier Picot, conseiller municipal d'Urrugne à l'occasion de la sortie de son livre "Vendons les Parisiens !". Tout est parti d'une phrase prononcée par un préfet de région lors d'une réunion sur le dossier de la LGV "vous n'êtes pas audibles". Où dans ce dossier en particulier, politiques et hauts fonctionnaires ont conçu et fait la promotion d'un projet qui n'a pas de sens technique, commercial, économique, environnemental,et qui en prime est en infraction avec les lois votées par l'Assemblée Nationale. L'auteur est parti de ce constat pour partir à la découverte des zones d'ombre de la démocratie. Dans ce livre il démontre comment les 3 pouvoirs sont aux mains d'une seule et même caste qui contrôle la société en tant que groupe constitué que sont les élus et les hauts fonctionnaires. Mais voulons-nous réellement y mettre un terme ? L'élu, comme le haut fonctionnaire sont coupés du réel, ils ne sont pas responsables des actions qu'ils mettent en oeuvre comme c'est le cas pour un chef d'entreprise. Il faudrait limiter le nombre de mandat dans le temps, interdire tout cumul et créé un véritable statut de l'élu, de façon à ce que tout un chacun puisse se présenter à une élection et que la démocratie ne soit pas réserver à un seul corps protéger par l'indéfectibilité de son contrat de travail.
 
Retrouvez les photos

16/12/2016

dans la semaine du pays basque

A.jpg

dans la semaine du pays basque

A.jpg

09/12/2016

dans la semaine du pays basque

A.jpg