Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2016

PETIT DEJEUNER DEBAT DECEMBRE

IMG_8432.JPG

Une trentaine de sympathisants du Chêne se sont retrouvés à Urrugne autour d'un petit déjeuner pour débattre sur "les principes de la base d'une bonne gouvernance de la France sont-ils respectés" thème qu'a animé Didier Picot, conseiller municipal d'Urrugne à l'occasion de la sortie de son livre "Vendons les Parisiens !". Tout est parti d'une phrase prononcée par un préfet de région lors d'une réunion sur le dossier de la LGV "vous n'êtes pas audibles". Où dans ce dossier en particulier, politiques et hauts fonctionnaires ont conçu et fait la promotion d'un projet qui n'a pas de sens technique, commercial, économique, environnemental,et qui en prime est en infraction avec les lois votées par l'Assemblée Nationale. L'auteur est parti de ce constat pour partir à la découverte des zones d'ombre de la démocratie. Dans ce livre il démontre comment les 3 pouvoirs sont aux mains d'une seule et même caste qui contrôle la société en tant que groupe constitué que sont les élus et les hauts fonctionnaires. Mais voulons-nous réellement y mettre un terme ? L'élu, comme le haut fonctionnaire sont coupés du réel, ils ne sont pas responsables des actions qu'ils mettent en oeuvre comme c'est le cas pour un chef d'entreprise. Il faudrait limiter le nombre de mandat dans le temps, interdire tout cumul et créé un véritable statut de l'élu, de façon à ce que tout un chacun puisse se présenter à une élection et que la démocratie ne soit pas réserver à un seul corps protéger par l'indéfectibilité de son contrat de travail.
 
Retrouvez les photos

Commentaires

Membre et présent ce jour-là, je souhaite tout d'abord dire combien je trouve positive l'existence d'un blog pour notre groupe. Bravo à ceux qui en ont pris l'initiative!
Je souhaite également indiquer que ce compte-rendu ne fait que synthétiser le raisonnement de l'auteur comme s'il était l'expression d'une vérité incontestable, ce qui est liin d'être le cas.
Ce compte rendu ne fait aucunement mention des interventions de qualité qui ont suivi ou émaillé l'exposé, alors que nous nous réunissons pour un débat. Je pense notamment à celles de George-Philip Chartier, Maider Arosteguy et, modestement, la mienne.
Relatons notre débat démocratique, le club de réflexion ne peut qu'y gagner....
Joyeux Noël à tous!

Écrit par : Jacques-Andre Schneck | 24/12/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.